Les interprètes

Trente ans de journaux télévisés de 20 heures mais aussi près de soixante dix livres, depuis son tout premier roman, Les Enfants de l’aube, écrit à l’âge de 17 ans. Nombre d’entre eux ont été récompensés par des jurys prestigieux : l’Irrésolu a reçu le Prix Interallié (2000), Un enfant a été distingué par les lecteurs du Livre de Poche (2001) ou encore La mort de Don Juan, roman qui a obtenu le Prix Maurice Genevoix (2004).

Les livres hommages à sa fille Solenn, dont les droits sont allés à la construction de la Maison de Solenn, ont remporté un immense succès (Lettres à l’absente, 1993 et Elle n’était pas d’ici, 1995).

Deux de ses livres sont également parus en 2015, Un homme en fuite (Robert Laffont) et l’Odyssée des marins (Bouquins), écrit avec son frère Olivier avant de sortir en 2016 un ouvrage consacré à Antoine de St Exupéry: St Exupéry le cartable aux souvenirs (Michel Lafon). Parution également de Éloge des écrivains maudits en 2017 (Philippe Rey).

Outre ces brillantes carrières, littéraire et journalistique, Patrick Poivre d’Arvor a animé pendant 20 ans des émissions littéraires (Ex Libris puis Vol de nuit) et propose depuis 7 ans sur France 5 la série Une maison, un artiste.

Il a réalisé pour France 3 le film Mon frère Yves, d’après l’œuvre de Pierre Loti (2012), avec Thierry Frémont et Jérome Kirscher.

Passionné d’Opéra, il a mis en scène Carmen, avec Manon Savary pour une trentaine de représentations (2010) puis Don Giovanni (2013 en Belgique et 2014 en France) pour Opéra en Plein Air dans des sites et des châteaux prestigieux. Toujours avec Manon Savary, il a mis en scène à Metz Un amour en guerre, l’opéra de Caroline Glory dont il a écrit le livret.

Au théâtre il a adapté la pièce de Stefan Zweig, Légende d’une vie.

En 2016, il a également interprété pendant 4 mois le rôle principal de Garde alternée, (une pièce d’Edwige Antier et de Louis Michel Colla) au théâtre des Mathurins puis au théâtre de la Gaieté Montparnasse.

En Avril 2018, il s’est produit au Casino de Paris pour un spectacle québécois « Patrick et ses Fantômes ». Il anime une émission culturelle et d’informations sur Radio Classique depuis 2014, « le 19h-20 de Patrick Poivre d’Arvor », et depuis mars 2017 « Vive les livres » sur C News. Il est l’ambassadeur de l’UNICEF pour les pays francophones depuis 2004.

Il est Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur, Officier de l’Ordre du Mérite et Commandeur des Arts et des Lettres.

Né à Metz le 21 août 1988, il commence le piano à l’âge de 6 ans avec son père pianiste et entre au Conservatoire National de Région de Metz. Il y suit un cursus classique et se perfectionne dans l’analyse harmonique, l’histoire de la musique et l’écriture. Il obtient une Médaille d’Or de Piano ainsi que tous ses diplômes d’études musicales.

En 2010, il commence sa carrière de pianiste concertiste se produisant en France et à l’étranger. Un répertoire complet balayant la période baroque et classique, BACH, SCARLATTI, MOZART, BEETHOVEN et SCHUBERT. Passionné de musique romantique, il interprète les grandes oeuvres de CHOPIN, SCHUMANN et LISZT, son compositeur de prédilection, sans oublier les impressionnistes français RAVEL et DEBUSSY. Influencé par le pianiste hongrois Georges CZIFFRA, il revisite l’œuvre contemporaine de ses grandes transcriptions pour piano comme la Valse Triste de VESCEY, l’Etude de virtuosité en octave du Vol du Bourdon de KORSAKOFF et bien d’autres.

En 2017, il enregistre son premier album « Empreintes » avec Schubert, Chopin, Liszt et Cziffra. À ce même opus, il y ajoute ses propres compositions avec Prélude à lune, Danse nocturne et Le Roman d’Anna.

Improvisateur, il interprète d’autres genres musicaux comme le jazz, la variété, les thèmes de cinéma et autres styles actuels. Plongé dans l’univers des sons et des vibrations, il crée sa propre empreinte musicale « classico new-age », à la recherche de nouvelles sonorités. Cela le conduira à s’intéresser d’avantage à l’étude de la composition symphonique et orchestrale.

À ce jour, ses projets se tournent entièrement à la création, tournée vers une musique illustrative et sûrement dédiée au grand écran.