Brigitte FOSSEY
FOSSEY Brigitte
La carrière de Brigitte Fossey débute alors qu'elle n'a que cinq ans, avec le rôle de Paulette dans le film « Jeux interdits » réalisé par René Clément. Le succès est tel qu'elle est même présentée à la reine Élisabeth II d'Angleterre. Tenue éloignée des plateaux par ses parents, elle est cependant rappelée par la « profession » et continue en 1967 dans Le Grand Meaulnes.  Avec ses rôles dans les années 1970 (L'Ironie du sort, La Brigade, Les Valseuses, Calmos, Les Fleurs du miel, Le Pays bleu, L'Homme qui aimait les femmes), elle fut l'une des grandes vedettes de sa génération. En 1980, elle connaît un grand succès dans le rôle de la douce mère de Sophie Marceau dans La Boum. Ce film est suivi par La Boum 2 en 1982.  Brigitte Fossey devient ensuite un visage familier du petit écran. Après une première expérience remarquée  dans la série « Les Gens de Mogador », elle est l'un des visages emblématiques de la saga estivale « Le Château des oliviers » pour lequel elle obtint le 7 d'or de la meilleure actrice en 1994. Elle participe par la suite à plusieurs téléfilms comme "Un et un font six", de 1997 à 2000, ou « Le Mystère Joséphine » en 2009. Brigitte Fossey monte également souvent sur les planches, par exemple sous la direction de Patrice Leconte dans "Grosse Chaleur" (2004) ou plus récemment pour donner des lectures (en 2012, la comédienne a lu des lettres de George Sand).  Brigitte Fossey soutient les actions d'ATD Quart Monde contre la pauvreté. Elle a notamment participé à la réalisation d'un disque, «Paroles pour demain ».